Critique

 

Bestioles, retour vers la canopée (Jean Poinsignon)

note: 5bio-musique Bastien - 6 mars 2020

Jean Poinsignon fait ce qu’il appelle de la bio-musique, c’est-à-dire qu’il utilise comme matière sonore des sons naturels animaux, émis par une multitude d’insectes, de batraciens et bien sûr d’oiseaux, enregistrés en France et dans le monde entier. Ainsi, une oreille naturaliste attentive pourra par exemple reconnaître dans le morceau "dans la canopée" : une huppe fasciée, une grive dorée, et un butor étoilé. Une prodigieuse symphonie animale !