Critique

 

Les yeux rouges (Myriam Leroy)

note: 5Une femme seule Guy, bibliothécaire - 22 octobre 2019

Denis, un internaute prend contact sur facebook avec une journaliste chroniqueuse sur une radio publique. Habituée à être contactée par des auditeurs, elle ne se méfie pas. Il faut dire que l’approche est habile et d’apparence inoffensive. Puis au fil des échanges, les choses prennent une toute autre tournure. Pourtant, elle ne fait rien pour encourager la discussion, elle reste distante. Denis a senti que l’animatrice était plutôt du genre à se laisser faire et ne pas savoir comment se défaire d’un gêneur. Donc la cible idéale pour un prédateur de son espèce car Denis est l’animateur d’un compte facebook où il se fait appeler « Denis la menace ». J’ai aimé ce roman parce qu’il en dit long sur notre époque et sur la dérive des réseaux sociaux. Internet est la porte ouverte au meilleur comme au pire. Myriam Leroy démonte les rouages d’un piège pas si virtuel que ça et nous met en garde. Elle le fait souvent avec humour malgré la gravité de la situation.