Critique

 

Ce que savait la nuit (Arnaldur Indriðason)

note: 4Une nouvelle série, un nouvel enquêteur Nathalie biliothécaire - 22 octobre 2019

Le cadavre d’un homme disparu depuis 30 ans est découvert par des touristes allemands partis en randonnée. Il y a 30 ans, l’enquête sur la disparition d’un homme avait été confiée à Konrad, aujourd’hui policier à la retraite. L’enquête est relancée mais le seul suspect à l’époque est aujourd’hui mourant et il continue à clamer son innocence. Il en appelle d’ailleurs à Konrad pour qu’il l’innocente avant de mourir. Parallèlement, l’ancienne chef de Konrad lui demande d’enquêter à nouveau. Un soir, une femme frappe à la porte de Konrad, elle lui demande de trouver l’assassin de son frère qui a été renversé quelques mois auparavant. Elle est persuadée que c’était volontaire.
Y-a-t-il un lien entre les 2 enquêtes ? Si vous pensiez retrouver votre inspecteur fétiche Erlendur, vous allez être déçu mais rassurez-vous Konrad est à la hauteur. J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce roman.