Ceux que je suis (Olivier Dorchamps)

note: 5A découvrir...absolument ! BIB SOUAD - 5 novembre 2019

Ce livre est le voyage de trois nés et élevés en France. A la mort de leur père, ils apprennent [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilPoint de vue sur...

Point de vue sur...

 

Zombie : Le Crépuscule des morts-vivants (Director's cut) (Romero George A.)

note: 5Un classique ! SEBASTIEN - 8 juillet 2019

Le budget n'est pas énorme et ça se voit parfois. Les coupes de cheveux sont un peu datées... Néanmoins, ce film est une pièce majeure du cinéma d'horreur/contestataire des 70's à ne pas louper. De l'action, du suspense y en a. Du second degré, et de la critique sociale y en a aussi.

Vous ne verrez plus un parking de supermarché ou un ascenseur de la même manière après avoir vue Dawn of the dead.

This land (Gary Jr Clark)

note: 5A découvrir Julie, bibliothécaire - 2 juillet 2019

Avec This land, Gary Clark Jr. nous emmène dans un univers musical très hétéroclite, avec pour base commune ses excellents solos de guitare. On passe par du r’n’b et de la soul avec « Feed the babies » ou encore « Don’t wait till tomorrow » ; ainsi que par du reggae « Feeling like a million » et même du punk-rock avec « Gotta get into something ». Mais les meilleurs titres du Texan restent ceux qui gardent l’esprit blues-rock tels « Low down rolling stone », et surtout : le premier et excellent titre « This land » qui mêle au blues-rock un peu de hip-hop, et dans lequel l’artiste s’insurge contre le racisme ambiant aux Etats-Unis avec un fameux refrain « 'Nigga run, nigga run, Go back where you come from, Fuck you, I'm America’s son, This is where I come from, This land is mine" … A écouter !

Everything not saved will be lost (Foals)

note: 5Le retour réussi de Foals... Julie, bibliothécaire - 2 juillet 2019

Foals signe enfin son grand retour avec ce nouvel album (qui aura une suite à l’automne !). Le groupe fait un état des lieux du monde à travers des textes forts, et pessimistes. Mais leur musique est loin d’être déprimante. L’album commence avec « Moonlight », une belle introduction avec nappes électroniques et guitare acoustique… Viennent ensuite des titres plus rythmés et percutants tels l’excellent « White onions », mais aussi « Syrups » ou encore « In degrees » avec ses inspirations afro-beat. Enfin, la magnifique ballade mélancolique « Sunday » nous offre la bonne surprise d’évoluer en titre électro-house… Des explorations réussies, une grande diversité musicale : à écouter absolument !

Stuffed & ready (Cherry Glazerr)

note: 5Un groupe à découvrir ! Julie, bibliothécaire - 2 juillet 2019

Pour leur nouvel album, les membres de Cherry Glazerr ont gardé toute leur hargne et nous livrent dix titres indie rock ravageurs, dont les mélodies nous séduisent dès la première écoute (« Ohio »). La chanteuse et auteur Clementine Creevy fascine par son charisme et sa voix, si délicate et fragile ; qui se marie pourtant si bien aux riffs lourds et accrocheurs, comme sur les excellents « Daddi » et « Wasted Nun ». La deuxième partie de l’album est un peu plus calme et pop avec des titres touchants comme « Pieces » ou encore « Distressor ». Un très bon album à découvrir sans hésiter !

L'hôtel (Yana Vagner)

note: 4A découvrir Nathalie bibliothécaire - 27 juin 2019

Un groupe d’amis russes se retrouve pour passer une semaine dans un hôtel privatisé en Pologne par l’un d’eux. Un hôtel idéalement placé où ils vont pouvoir se retrouver et réfléchir sur les projets qu’ils ont en commun. Ils sont riches, parvenus et mal élevés. 4 hommes et 5 femmes. Si à l’arrivée, le paysage spectaculaire laisse sans voix les amis, la tempête qui arrive les fait déchanter : l’hôtel est coupé du monde, sans compter que Sonia l’une des invitée est introuvable. Lorsque le lendemain son corps est retrouvé, tous savent que le meurtrier est parmi eux ! L’ami de toujours est-il bien celui qu’il prétend être ? Un roman palpitant, très bien écrit.
L’auteur parvient parfaitement à traduire l’isolement des 9 amis. Plus qu’un roman policier il interroge aussi sur les relations russo-polonaises. A découvrir.

Une femme en contre-jour (Gaëlle Josse)

note: 5A la recherche de Vivian Maier Nathalie bibliothécaire - 27 juin 2019

Qui était Vivian Maier, cette photographe de rue américaine inconnue de tous et morte dans le plus grand dénuement ? Dans son dernier roman, Gaëlle Josse s’est penchée sur la légende Vivian Maier et tout le mystère qui l’entoure. Cette légende est née lorsqu’à sa mort des milliers de négatifs photographiques ont été découverts, oubliés dans des cartons. Les négatifs vont révéler des portraits surtout, des portraits de petites gens, d’exclus, des portraits où le regard en dit long sur l’histoire des gens. Plus qu’une passion, la photographie fut pour Vivian Maier une obsession, quelque chose de vital. Alors, chaque jour, elle a arpenté les rues accompagnée d’enfants qu’elle gardait, car elle était aussi nounou. Etrangement, elle ne développa que très peu de photos. Pourquoi ? Il est certain qu’elle aurait connu la gloire si… Avec délicatesse, l’auteure tente de faire un portrait tout en nuance de cette artiste qu’elle qualifie de l’effacement.
Avec toute la finesse et la pudeur qu’on lui connait, l’auteure va combler les blancs de la vie de cette femme. Mais à la fin il subsiste toujours le mystère Vivian Maier et c’est mieux ainsi.

Féroces infirmes (Alexis Jenni)

note: 5Une guerre qui change un homme, une famille, un pays... Guy, bibliothécaire - 27 juin 2019

L’auteur qui a reçu le Prix Goncourt en 2011 pour son premier roman « L’art français de la guerre », donne la parole alternativement à deux générations : celle du père et celle du fils. Au début des années 60, le père, jeune appelé, a participé à la guerre d'Algérie dans les commandos, puis dans la clandestinité avec l'OAS. Il n'est pas revenu indemne de cette guerre étrange. Violent, raciste proche de l’extrême droite, il a vécu l'immigration en provenance du Maghreb comme une invasion. Le fils que l’on retrouve en 2015 dans une cité de banlieue a des contours plus flous. Il subit les humeurs de son père devenu infirme tout en veillant sur lui. C’est un livre très bien écrit qui raconte avec beaucoup de réalisme comment la guerre d’Algérie a détruit les combattants des deux bords et engendré une incompréhension et une haine qui perdurent encore. Un livre de colère et de fureur atténuées par un beau portrait de femme qui apaise cet univers virile.

Le jour où la Durance (Marion Muller-Colard)

note: 4Un livre bouleversant Guy, bibliothécaire - 27 juin 2019

L’auteure nous conduit sur le cheminement de la pensée de Sylvia durant les quatre jours qui précédent l'enterrement de son fils Bastien. Depuis sa naissance Bastien n’a jamais pu parler ni adresser un regard à quiconque. Pendant plus de trente ans, Sylvia s'est occupée de lui nuit et jour. Son plaisir était de l’emmener se promener le long de la Durance dans son fauteuil roulant. Ce roman aborde la question du handicap, de l’accompagnement, du deuil mais également de l’amour maternel. Il évoque aussi la manière dont les habitants de la région ont perçu la création du barrage de Serre-Ponçon. Pour certains comme les parents de Sylvia, ce barrage a été vécu comme un traumatisme parce qu’il a entrainé l’inondation et la disparition de nombreux villages. Marion Muller-Colard, décrit froidement mais avec une grande sincérité les émotions de ses personnages. Elle nous fait partager la souffrance de Sylvia face à la perte de son enfant mais aussi ses difficultés à communiquer avec son mari et leur fille. Heureusement, son amie Malika et le prêtre lui apportent une aide positive et la soutiennent dans sa peine.

3 billboards - Les panneaux de la vengeance (Martin McDonagh)

note: 3Film poignant Caro, bibliothécaire - 26 juin 2019

Direction l'Amérique profonde où l'on suit le destin d'une mère et des policiers qui enquêtent sur le meurtre de sa fille. Le film est poignant, réussi et les acteurs sont bons mais il m'a manqué un petite quelque chose pour en faire un chef d’œuvre... sans doute un peu plus de finesse psychologique ?

Hamish MacBeth n° 1
Qui prend la mouche (M.C. Beaton)

note: 3Sympa Caro, bibliothécaire - 26 juin 2019

La nouvelle série de l'auteure d'Agatha Raisin nous envoie en Écosse où un jeune flic plutôt débonnaire se retrouve mêlé à un crime sordide. Ambiance bucolique mais intrigue bien ficelée même si elle met du temps à démarrer !

Livingston (Iraka)

note: 4Un disque de rap poétique et singulier ! STEPHANIE, discothécaire - 20 juin 2019

« Livingston » est un album de l’artiste Iraka, rappeur, slameur, fervent amoureux de la poésie. Ce qui interpelle au premier abord ce sont les textes et les rythmiques qui rappellent les années 90. On peut dire que c’est un album entre le slam et le rap. Il a choisi le titre de l’album en référence au roman « Jonathan Livingston le goéland », histoire d’un goéland qui s’affranchit de son clan pour peaufiner son vol, l’élever au rang d’art. Voilà la volonté de ce rappeur, privilégier le fond avant la forme, s’affranchir des codes actuels du rap. Un disque de rap poétique et singulier !

Assume form (James Blake)

note: 5Un album convaincant qui confirme tout le talent de cet artiste singulier ! STEPHANIE, discothécaire - 20 juin 2019

Avec ce quatrième album de James Blake on retrouve cette voix si singulière accompagnée d’effets électroniques subtils. Le morceau qui ouvre l’album « Assume form » est un bel exemple. On peut noter que le musicien a invité plusieurs « talents » de la scène actuelle et cela donne un résultat vraiment intéressant. Un autre rythme, plus urbain, sur les titres « Mile high », « Tell them » ou le très efficace « Where’s the catch ? ». Place à la sensualité avec « Barefoot in the park », superbe duo avec Rosalia, star montante espagnole, où leurs deux voix nous envoûtent. Pas de temps mort dans cet album plus lumineux que les précédents, évoquant l’amour enfin retrouvé. Un album convaincant qui confirme tout le talent de cet artiste singulier !

Unfurl (RY X)

note: 5Très belle découverte avec ce deuxième album d’un artiste australien RY X STEPHANIE, discothécaire - 20 juin 2019

Très belle découverte avec ce deuxième album d’un artiste australien RY X. Un univers musical intimiste, calme et reposant dont il faut profiter de préférence le casque sur les oreilles pour apprécier toutes les nuances. Le premier titre instrumental vous met dans l’ambiance, puis vient « Untold », magnifique morceau où on découvre la voix singulière du chanteur et l’accompagnement électro tout en subtilité. Avec « Bound » il réussit un parfait équilibre entre son acoustique et électro. Difficile de ne pas ressentir de frissons sur « Body sun », « Yayaya » ou le dernier titre « Fumbling Prayer ». Ce chanteur a un véritable atout : une voix douce, chaleureuse et enveloppante qui captive notre attention tout au long de l’album.

Dune (Canine)

note: 5Un univers musical très original, grandiose, intriguant ! STEPHANIE, discothécaire - 20 juin 2019

A l’écoute de l’extrait « Vintimiglia » on est intrigué par cette voix androgyne, ce son mi symphonique mi électro, ce chœur féminin. Derrière cette voix mystérieuse se cache une chanteuse française au nom tout aussi énigmatique. Ce premier album de Canine est une très belle surprise et on y découvre une succession de titres aussi singuliers les uns que les autres, une musique sans genre précis (pop, soul, symphonique, électro…), qu’on pourrait néanmoins qualifier de baroque tant elle laisse libre cours à la sensibilité, la fantaisie. Un univers musical très original, grandiose, intriguant !

La ligue des super féministes (Mirion Malle)

note: 5Girls power Maryjo, bibliothécaire - 12 juin 2019

Une très bonne BD à faire lire à tout le monde sans distinction d'âge ou de sexe. C'est drôle mais le ton peut aussi être mordant mais sans méchanceté. Les choses sont dites, répétées, revendiquées c'est vrai mais parce qu'il y en marre que les femmes ne soient pas respectées, soient moins payées etc. Il faut éduquer les nouvelles générations et accepter qu'on soit tous différents.

Erwann (Cédric Mayen)

note: 4Roule jeunesse ! Maryjo, bibliothécaire - 12 juin 2019

Erwann ne rêve que d'une chose, devenir un skater pro, comme son frère. Ce frère adulé, mort lors d'une compétition. Cette BD aborde le sujet délicat du deuil, lorsqu'on perd un enfant, un frère. Mais aussi on y parle de passion, d'amitié, des turbulences qui parsèment la route de ce petit garçon qui ne rêve que d'une chose, rendre son frère fier de lui. Une histoire touchante, pleine de vie.

Running (Mathieu Le Maux)

note: 4Tout ce qu'il faut Caro, bibliothécaire - 12 juin 2019

Ce livre est certes court mais il contient l'essentiel de ce qu'il faut savoir pour se mettre au jogging (ancien nom du running - à priori ringard mais bon...) : nutrition, matériel, séances d'entrainement... Pas besoin de plus !

Tokyo alien bros n° 3 (Keigo Shinzo)

note: 3original Caro, bibliothécaire - 12 juin 2019

Cette courte série en 3 tomes se termine de façon satisfaisante ; nos deux aliens ayant chacun trouvé leur chemins respectifs. J'aurais aimé que cette série soit moins légère et remette plus en cause la société et notre mode de vie mais l'auteur a préféré rester dans la comédie de mœurs de sorte que son message a moins de force. Toutefois, cela reste très plaisant à lire et le dessin est assez beau.

Bougies naturelles & parfums d'intérieur aux propriétés bien-être à faire soi-même (Emilie 1984?-.... Hébert)

note: 3De bonnes idées Caro, bibliothécaire - 12 juin 2019

Des idées sympa et des "recettes" simples, à la portée de tous, sans oublier les conseils de sécurité ; ce petit livre sympathique vous permettra de vous lancer.

Je m'en tape et j'assume ! (Alexandra Reinwarth)

note: 3libérateur Caro, bibliothécaire - 12 juin 2019

Sans doute sommes nous trop bien élevés car nous avons des scrupules à laisser tomber certaines tâches plus ou moins imposées par la société ou envoyer paître certains casse-pieds. Grâce à ce livre, vous arriverez sans doute à prendre le recul nécessaire et trouver la force d'être vous-même : un être imparfait, qui vit sans doute une vie ordinaire mais qui lui plait avec les gens qu'il apprécie vraiment. Un ouvrage assez drôle mais avec des conseils bien utiles !

Le chasseur de lapins (Lars Kepler)

note: 2Le chasseur de lapins Matthieu - 12 juin 2019

Le chasseur de lapinsLe chasseur de lapinsLe chasseur de lapins

Le train pour Tallinn (Arno Saar)

note: 3un train pour Tallinn Matthieu - 12 juin 2019

un polar qui se passe en hiver en Estonie, tout est froid : le climat, l'intrigue mais le commissaire Marko Kurismaa réchauffe le tout par sa perspicacité !

Fargo - Saison 2 (Noah Hawley)

note: 5exceptionnel ! CATHERINE - 8 juin 2019

La saison 1 était déjà géniale, mais la saison 2 est encore supérieure. L'humour des frères Cohen (en particulier le portraits des "méchants", évidemment très méchants, mais aussi très stupides) est particulièrement bien respecté.

Fargo - Saison 1 (Adam Bernstein)

note: 4Aussi excellent que le film! CATHERINE - 8 juin 2019

Il est rare d'être autant satisfait par une série que par un film, mais cette série réussit son pari.
La saison 2 est à mon avis encore meilleure !

Istikrarli hayal hakikattir (Gaye Su Akyol)

note: 5A découvrir ! Julie, bibliothécaire - 6 juin 2019

Avec ce deuxième album, Gaye Su Akyol continue de créer de superbes morceaux, où elle mêle avec talent musique traditionnelle turque et influences pop, rock, psychées et électro (« Meftunum Sana »). Tout au long de l’album, les riffs de guitares côtoient ouds et autres instruments traditionnels comme sur le premier titre envoûtant « « Istikrarli Hayal Hakikattir », ou encore « Laziko ». Sur « Bosluk ve sonsuzluk », titre plus calme, l’artiste déploie sa sublime voix à travers le chant classique turque pour un résultat émouvant. Le mariage des univers orientaux et occidentaux fonctionne à merveille … A écouter !

Route end n° 1 (Kaiji Nakagawa)

note: 5A la poursuite d'un serial killer Caro, bibliothécaire - 6 juin 2019

Voilà un premier tome assez prometteur qui finit sur un gros suspense et donne envie de lire la suite ! L'intrigue est assez alambiquée pour nous tenir en haleine. On découvre peu à peu tous les personnages qui ont de vraies personnalités.

L'enfant du zoo (Didier Daeninckx)

note: 5Emouvant CHRISTINA - 5 juin 2019

Histoire vraie qui touche le lecteur.

La forêt des mânes (Jean-Christophe Grangé)

note: 5Bonne intrigue CHRISTINA - 5 juin 2019

J'avoue qu'au tout début l'histoire ne me tenait pas vraiment en haleine mais au fur et à mesure de ma lecture l'intrigue est apparu et le dénouement m'a beaucoup surpris.

Black times (Seun Kuti)

note: 5Tel père, tel fils... Julie, bibliothécaire - 4 juin 2019

Chanteur, saxophoniste et activiste, Seun Kuti est accompagné du groupe Egypt 80 pour cet album qui contient de nombreux messages sociopolitiques à l’image d’« African dreams », de « Corporate Public Control Department » avec la corruption des politiciens, ou encore du révolutionnaire « Struggle Sound ». Sur l’excellent premier titre « Black Times », la guitare électrique de Carlos Santana vient côtoyer l’afrobeat pour un résultat étonnant et envoûtant. Chaque titre nous entraîne avec le fameux mélange de jazz funk et soul ainsi que le flow impeccable du cadet de Fela Kuti, qui reprend sans peine, le flambeau de son père.

Havana mambo (Orquesta Akokan)

note: 4Voyage à Cuba... Julie, bibliothécaire - 4 juin 2019

Cet album nous offre un voyage dans le temps et l’espace, direction les années 50 à Cuba. Véritable big band composé d’un piano, d’une section saxophones, cuivres et percussions, et dirigé par le talentueux chanteur cubain César « Pupy » Pedroso, le groupe reprend donc les répertoires cubains d’autrefois : on retrouve ainsi le mambo à travers des titres comme « Mambo rapidito » avec ses percussions et cuivres survoltés, ou encore l’excellent « La Cosa » ; mais aussi la rumba et le boléro (« Un tabaco para Elegua »).

La cité des Anciens : l'intégrale n° 2
Les cités des Anciens (Robin Hobb)

note: 1Les cités des Anciens PATRICE - 30 mai 2019

un livre fantaisie fantastique mais pas de science fiction j'ai détester

Battle game in 5 seconds n° 1 (Saizou Harawata)

note: 5Excellent premier tome Maryjo, bibliothécaire - 29 mai 2019

Quel plaisir d'avoir un héros qui ne pleurniche pas tout le temps.Qu'est-ce que ça fait du bien ! Son attitude froide et calme est très dérangeante par moment c'est vrai. Quant à l'histoire elle est pour le moment assez intrigante. On se doute de ce qu'il va se passer mais on se demande pouquoi, pouquoi eux, etc. J'aime aussi cette héroine au visage angélique mais clairement psychopathe. J'attends de lire la suite avec impatience.

Mila Hunt (Eli Anderson)

note: 5Intriguant, passionnant, riche en action et en suspens. Maryjo, bibliothécaire - 29 mai 2019

Un roman dystopique qui se démarque des autres. De l'action, des rebondissements, des pistes de réflexion... le tout donne une intrigue passionnante et haletante.
Je verrai très bien ce roman adapté au cinéma, il a tout ce qu'il faut pour faire un bon film.
Un coup de coeur.

L'insaisissable logique de ma vie (Benjamin Alire Sáenz)

note: 2Petite déception Maryjo, bibliothécaire - 29 mai 2019

Je suis un peu déçue par ce roman. J'avais été sous le charme du précédent roman de l'auteur, "Aristote et Dante" mais là il y a un peu moins de magie, de poésie... et je ne suis pas autant "rentrée" dans l'histoire. Ça reste cependant une belle écriture.

L'ombre d'un père (Christoph Hein)

note: 4Un voyage en RDA FLORENCE - 27 mai 2019

j'invite tout le monde à lire ce livre qui questionne l'héritage lourd des enfants de nazis. Le personnage profondément humain est attachant. A travers sa vie nous rencontrons la RDA.

Osez l'autonomie ! (Jean-Louis Étienne)

note: 1Quelle déception ! Kaeru - 24 mai 2019

Aux vues des interviews données récemment par l'auteur, je m'attendais à un manuel assez complet avec des pistes pour vivre de façon plus autonome. A la place, j'ai eu dans les mains, un minuscule livre de poche, avec des réflexions éparses et quasiment aucune piste concrète pour effectuer un moindre changement dans ma vie...

Lost in Bill Murray (Robert Schnakenberg)

note: 4Intéressant Caro, bibliothécaire - 21 mai 2019

Pour qui s'intéresse au cinéma américain, Bill Murray est un acteur incontournable à la carrière prolifique. Pour qui s'intéresse à Bill Murray, ce livre sous forme de dictionnaire vous apprendra un grand nombre d'anecdotes sur sa carrière, le milieu du cinéma, et même sa vie privée. Rencontre avec un personnage à part !

Janesville (Amy Goldstein)

note: 5Declin et espoir Lila, bibliothécaire - 21 mai 2019

En 2008, pendant la crise économique, l'usine Général Motors ferme ses portes, ce qui déclenchant une cascade de conséquences pour les habitants de Janesville.
L’auteure a enquêté sur l’impact de cette fermeture à travers la vie de quelques familles, dont certaines ne se sont jamais complètement remises de cette crise. Elle raconte également le fossé social et politique qui s'est creusé dans la décennie qui a suivi la disparition de l'employeur principal de la ville.
Mais c’est surtout l’histoire d’une communauté capable de survivre à la désindustrialisation et de se relever grâce à sa volonté de fer, de se réinventer. Passionnant.

Les beaux étés n° 5
La fugue (Zidrou)

note: 5A lire sans modération ! Lila, bibliothécaire - 21 mai 2019

On continue avec ce 5ème Tome à suivre les aventures de la famille Faldéraut et Ma’zelle Esterel, la fameuse 4L rouge. En cette année 1979 la coupe déborde et une parenthèse vacancière et sans retard s'impose pour la famille Faldéraut. Evidemment, rien ne va se passer comme prévu...
On retrouve avec délice et gourmandise notre famille belge préférée.
Tendresse et bonne humeur au programme !

Mon ombre assassine (Estelle Tharreau)

note: 5Un pur délice de noirceur Lila, bibliothécaire - 21 mai 2019

Nadège Solignac, fait et dit ce que l’on attend d’elle. Expressions du visage, les bons mots quand il faut, une femme douce, fiable et courageuse. Une très bonne institutrice appréciée de ses élèves et des parents. Une personne que l’on peut croiser tous les jours sans vraiment la remarquer…Mais cette jeune femme discrète et qui mène une vie en apparence sans histoire est une ombre. Une ombre assassine.
Ce livre est un délice de roman noir avec un personnage féminin fort et complexe, cynique et calculatrice…Rarement un polar m’aura donné autant de frissons. Vous devez absolument le lire !

Le capitalisme est-il moral ? (André Comte-Sponville)

note: 4Du bon niveau LOIC - 18 mai 2019

On est loin ici des élucubrations et des propos de comptoir, l'auteur expose, explique et développe des idées très astucieuses et intéressantes, qui apportent une grille d'analyse pertinente de la société. Le titre est trompeur, car l'auteur montre que le socialisme n'est pas davantage moral que le capitalisme.

Après Constantinople (Sophie Van der Linden)

note: 5L’auteure est une conteuse formidable Guy, bibliothécaire - 17 mai 2019

Au début du XIXe siècle, un peintre français Georges-Henri François, venu en Orient pour récupérer des fustanelles, et une Sultane tissent des liens complexes. Le premier est assigné à résidence jusqu'à la production d'œuvres exigées par cette dernière. Malgré ses efforts et la multitude des paysages qui s'offrent à lui, l'artiste ne trouve pas l'inspiration. Il faudra tout le charme de l'énigmatique Sultane pour qu'elle se libère. J’avoue que j’ai été un peu dérouté par ce roman.
Après « La fabrique du monde », « L’incertitude de l’aube » et « De terre et de mer », j’attendais un récit plus intense avec des personnages attachants.
Je me suis tout de même laissé entraîner par l’écriture poétique et envoutante de l’auteur, par ce voyage en Orient qui se contemple comme un tableau de maître.

La nuit se lève (Élisabeth Quin)

note: 5Un témoignage vif, enlevé et souvent drôle Guy, bibliothécaire - 17 mai 2019

Elisabeth Quin, journaliste sur Arte est atteinte d’un glaucome. Dans son ouvrage, elle fait part de son combat pour repousser la perte inéluctable de la vision. Elle décrit le changement de son quotidien et son adaptation à la maladie. Elle témoigne de son parcours parfois avec humour, brocardant au passage certains médecins qui manquent souvent de compassion. Mais elle dépasse aussi son cadre personnel en s’interrogeant sur l’identité des non-voyants à travers de nombreuses références littéraires. Les chapitres sont courts, elle ne tombe jamais dans le pathos et utilise souvent l’autodérision. Pourtant le propos est grave et la souffrance bien présente. Un récit original, bien écrit même si parfois certains passages donnent l'impression d'un assemblage de notes sur les artistes et autres personnalités aveugles. Malgré tout, cet ouvrage est empreint d’une grande sagesse face à la progression du handicap. Même diminuée, la vie vaut la peine d’être vécue...

Magus of the library n° 1 (Mitsu Izumi)

note: 5Une histoire pleine d'originalité Maryjo, bibliothécaire - 17 mai 2019

Magnifique ce 1er tome: de beaux personnages, une histoire bien construite, de l'aventure et c'est une ode à l'amour des livres. Par contre si le dessin est très beau, j'avoue que quelques expressions récurrentes, notamment du héros principal, m'ont parues plutôt inutiles et même un peu lourdes par moment.
Mais dans l'ensemble j'ai vraiment beaucoup aimé.

Appelez-moi Nathan (Catherine Castro)

note: 4Magnifique de subtilité et de sensibilité Maryjo, bibliothécaire - 17 mai 2019

Une BD réaliste et très bien construite. Oui c'est dur par moment et sans doute la lecture doit être accompagnée notamment pour les plus jeunes. Mais je la recommande aux jeunes, aux parents, aux amis et surtout à ces jeunes qui ne vivent pas dans le bon corps, qui se sentent incompris,"anormal",et qui souffrent.
Cette BD raconte, sans porter de jugement, une reconnaissance et une renaissance.

We are young (Cat Clarke)

note: 5Un roman à la fois sombre et optimiste Maryjo, bibliothécaire - 17 mai 2019

Un très bon roman avec des thèmes sombres, forts et encore tabous pour certains. La galerie des personnages est variée et ce qui est un plus c'est que ces personnages ne sont pas lisses, ni clichés.
Une ode à une jeunesse laissée pour compte, mal aimée voir même malmenée et en tout cas mal comprise.
Un roman à la fois sombre et optimiste. Parfait.

Nos vies en mille morceaux (Hayley Long)

note: 5Excellent Maryjo, bibliothécaire - 17 mai 2019

Un roman bouleversant, fin et juste sur le travail de deuil, la reconstruction après la perte d'un être cher. Beaucoup de sentiments, d'émotions sans pour autant faire dans le larmoyant.
Ces deux frères m'ont beaucoup ému et cette histoire peut servir à beaucoup de personnes.
Excellent.

Souriez, vous êtes français ! (Bernard Maris)

note: 1Elucubrations d'un intellectuel en chambre LOIC - 16 mai 2019

Mais sur quelle planète vivait-il ? Comment peut-on manquer à ce point de lucidité ? C'est le problème avec ces intellectuels en chambre, qui ne connaissent en fait rien de la vraie vie car ils ont toujours vécu dans un milieu à part (université et presse dans son cas). Ils n'ont de la vie qu'une vision purement intellectuelle, puisqu'ils ne la connaissent que par leurs lectures, et du coup ils disent beaucoup d'âneries énormes et flagrantes, sans même en avoir conscience.

Elin la charmeuse de bêtes n° 2 (Nahoko Uehashi)

note: 4fantasy asiatique Maryjo, bibliothécaire - 15 mai 2019

Dans ce deuxième tome l'histoire se met en place.Le récit avance doucement mais j'ai bien aimé justement ça : se poser un peu, approfondir la relation entre Elin et Johun, en savoir plus sur les abeilles... Il y a 11 tomes de prévus, c'est bien que les choses n'évoluent pas trop vite. Attendons de voir comment tout ça évolue.

Elin la charmeuse de bêtes n° 2 (Nahoko Uehashi)

note: 4fantasy asiatique Maryjo, bibliothécaire - 15 mai 2019

Ce premier tome est prenant. Pas parce qu'il y a du suspens mais parce qu'une fois commencé on a du mal à le lâché. Le dessin est soigné et l'histoire bien mené. Prometteur.