Une maternité rouge (Lax)

note: 5Un migrant culturel Lila, bibliothécaire - 5 novembre 2019

Au Mali en fuyant les djihadistes, le jeune Alou découvre, une statue « une maternité » dans un vieux baobab. [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Trio pour violon, cor et piano opus 40 en mi bémol majeur (Johannes Brahms)

note: 5Cor, violon et piano... Julie, bibliothécaire - 22 mars 2019

En 1865, Brahms livre avec ce trio une formation peu habituelle : cor, violon et piano. Cette pièce de chambre en quatre mouvements est destinée au cor naturel (le compositeur n’appréciait guère le cor à piston). Le cor naturel ayant selon lui une tonalité plus harmonieuse. Au cœur de cette œuvre se trouve le magnifique troisième mouvement « Adagio mesto » (« triste »), avec le registre grave du piano, suivi par le cor et le violon, qui instaure une atmosphère profondément mélancolique… Johannes Brahms a composé une œuvre délicate, où le cor naturel dévoile tout son timbre.