De parcourir le monde et d'y rôder (Grégory Le Floch)

note: 4Schmilblick Bastien, discothécaire - 29 septembre 2020

Une intense quête jalonnée de sentiments terribles et merveilleux, aussi digressive et poétique qu'un rêve permanent. De cette outrancière et [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle
 

Facebook L'Empreinte


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Autopsie d'un rebond (Eric Cervos)

note: 5Un roman qui ne manque pas de ressort ! Guy, bibliothécaire - 24 avril 2018

Voici un roman étonnant, qui décoiffe. L’auteur ne cesse de jouer avec les mots. Son style est une sorte de mélange entre Frédéric Dard et Michel Audiard, ce qui donne un cocktail explosif et beaucoup d’humour. Mais les frasques sulfureuses d’Erik Rosa, célèbre auteurs de best-sellers cachent en réalité un parcours professionnel et sentimental chaotique. C’est lorsqu’il évoque son passé que le récit devient plus grave et plus profond. Il témoigne, à travers son expérience, de sa désillusion et des changements survenus dans l’industrie chimique. La mondialisation a entrainé une concentration des grandes entreprises françaises qui se sont progressivement focalisées sur les bénéfices reversés à leurs actionnaires au dépend des employés. Pour sortir la tête haute d’un milieu professionnel qu’il ne reconnait plus, pour enfin réaliser ses rêves Erik a pris des risques, il a opté pour une reconversion sans filet. Ce mélange de fiction et de réalité donne de la puissance à ce roman qui ne manque pas de ressort. J’attends avec impatience le prochain !