La terre invisible (David Chalmin)

note: 5Voyage garanti avec les pépites électroniques de David Chalmin... Julie, bibliothécaire - 12 septembre 2019

Premier album du compositeur et producteur (qui a déjà une carrière bien remplie), « La terre invisible » propose six [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Jusque dans nos bras (Alice Zeniter)

note: 5Un récit tout en nuance. Guy, bibliothécaire - 15 décembre 2015

Aujourd’hui, Alice se marie avec un jeune Malien qui se prénomme Mad. Il sont les meilleurs amis du monde depuis leur enfance, ils ont partagé le même bac à sable et les mêmes établissements scolaires. Ils ont grandi ensemble et partagent des idéaux semblables. Rien de plus naturel donc qu’ils unissent leurs destins. Mais, au fil du récit, on apprend qu’il s’agit d’un mariage blanc parce que c’est la seule chose qu’Alice peut faire pour sauver son ami sans papier. Cet engagement n’est pas purement sentimental, il est également politique.
Dans cette autofiction, Alice Zeniter s’engage et dans un style moderne elle dénonce une politique migratoire qui oblige des individus, parfois très jeunes comme ses héros, à prendre des décisions qui vont bouleverser à jamais leur existence.