Flipette & Vénère (Lucrèce Andreae)

note: 5Deux soeurs, deux vies...une excellente BD Solange, bibliothéca - 30 juin 2020

Au travers de quelques trois cent pages colorées, nous assistons à l’incursion de Clara, une photographe en devenir, dans la [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle
 

Facebook L'Empreinte


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Pietra viva (Léonor de Récondo)

note: 5Sublime moment littéraire Guy, bibliothécaire - 13 mai 2020

Michel-Ange, âgé de 30 ans en cette année 1505 est un sculpteur déjà reconnu pour sa Piéta. Afin d’édifier le tombeau du pape Jules II, il se rend à Carrare pour débusquer au cœur des montagnes les marbres les plus somptueux. Touché par le décès brutal de son ami Andrea, le sculpteur a tendance à se replier sur lui-même et à se consacrer uniquement à son travail. Pourtant son caractère tourmenté et solitaire va être mis à mal par les rencontres et les liens multiple qu’il va tisser au cours de son séjour qui durera 6 mois. Il va être notamment touché par Michele, un petit orphelin de mère âgé de 6 ans qui va l’aider à extirper des émotions enfouies.
C’est la force de ce roman de révéler la personnalité de Michel-Ange, ses nombreuses failles mais également son génie artistique. L’écriture est belle et poétique, elle nous transporte. Chaque mot est à sa place, les phrases sont finement ciselées.
Ce roman d’une infinie délicatesse montre à quel point l’amour et l’amitié, si on sait les accueillir, peuvent redonner confiance et faire grandir.