Les inconsolés (Minh Tran Huy)

note: 5Une héroïne entre deux mondes Nathalie bibliothécaire - 26 mai 2020

Le château d’Etambel a abrité l’une des plus belles histoires d’amour, tragique mais magnifique. Aujourd’hui, il ne reste plus grand-chose [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle
 

Facebook L'Empreinte


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Don't replace me by a machine (Mohamed Abozekry)

note: 4oud, saz et batterie Bastien, discothécaire - 6 mars 2020

Les frères Mohammed et Abdallah Abozekry sont nés au Caire dans les années 90. L’un joue du luth, l’autre du saz, deux instruments sublimes en formes de fruits mûrs que l’on retrouve dans le Moyen et le proche orient. Après avoir chacun mené des carrières internationales de concert et d’enseignement, ils se retrouver pour un projet commun teinté d’occident avec la compagnie du batteur Nicolas Thé