Une aventure de John Difool n° 1
L'Incal noir (Alexandro Jodorowsky)

note: 5In-call GILLES - 18 mars 2020

Bourré de symboles, Jodo s'en donne a coeur joie et Moebius y exprime tout son talent. L'épopée S-F en 6 [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Malaterre (Pierre-Henry Gomont)

note: 5Autobiographie Pierre-Jean - 9 janvier 2019

Gabriel Lesaffre est un coureur de jupon, alcoolique et roi de l’embrouille. Il tombe amoureux d’une lointaine cousine, se marie, font 3 enfants. Très vite ses vieux démons ressurgissent, il plaque tout et part en Afrique reprendre une affaire familiale. Il revient au bout de quelques années et exige la garde de ses enfants (les 2 plus grands). Ceux-ci sous l’influence de leur père acceptent de le suivre en Afrique. S’en suit une vie faite de liberté mais aussi d’absence d’autorité parentale et de déracinement.
Pierre-Henri Gomont nous offre un récit autobiographique, à hauteur d’enfant. Avec le personnage central du père incapable de donner de l’amour qu’il n’a jamais lui-même reçu, ne pouvant se sortir de ses coups foireux et de l’alcool. La psychologie des personnages est complexe, le dessin est époustouflant, avec des couleurs qui nous plongent dans la moiteur de l’Afrique équatoriale.