Twelve nudes (Ezra Furman)

note: 5Si vous cherchez un disque défouloir cet album est pour vous ! STEPHANIE, discothécaire - 30 novembre 2019

Ce nouvel album d’Ezra Furman démarre « sur les chapeaux de roue » avec un premier morceau ironiquement intitulé « [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Le capitaine au long cours (Jean-Michel Billioud)

note: 4Le capitaine au long cours Régine - 30 juin 2018

Sur un fond bleu se détache une balustrade derrière laquelle se tient un drôle de marin qui ressemble au capitaine Haddock, un peu plus jeune.
« Un capitaine au long cours se reposait, allongé sur sa chaise longue, une longue vue à la main. Il avait depuis longtemps pris le large, au large sur son long courrier au loin.
On avait vu son bateau bleu sur la mer Rouge, on avait vu sa casquette blanche et jaune sur la mer noire, on l’avait vu danser sur la mer de Java mais jamais on ne l’avait vu s’arrêter.
Jusqu’à ce jour. Par un gros temps, sur une grosse mer, sous un gros vent, il eut soudain le cœur gros. Au fin fond de la fin du monde, il pensait à son fils Joseph, son petit garçon au pantalon court… »
Le texte dit l’amour d’un papa pour son petit garçon. Les illustrations nettes et gracieuses de Pauline Martin rendent la beauté des mers du sud. Son interprétation graphique du texte est remarquable.
Un bel album à partir de 4 ans