Archives des enfants perdus (Valeria Luiselli)

note: 5Une réussite ! Lila, bibliothécaire - 8 janvier 2020

Dans ces Archives des enfants perdus, Valeria Luiselli raconte : un pays, avec sa géographie, son historie, ses doutes, [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Femme à la mobylette (Jean-Luc Seigle)

note: 5 Un texte merveilleusement bien écrit et bouleversant Guy, bibliothécaire - 12 octobre 2017

Malgré son prénom, Reine fait partie de la France d’en bas, celle qui vit avec les moyens du bord, au jour le jour. Son existence est difficile, elle se retrouve avec ses trois enfants sur les bras parce que le père l’a abandonnée pour rejoindre une femme plus riche. Reine est fragile psychologiquement, elle manque de maturité et a parfois des comportements étranges. Ce qui la tient debout c’est son esprit plein de poésie et son amour pour les autres. Un jour elle décide de déblayer son jardin encombré par de nombreux objets laissés par son mari et elle va découvrir une mobylette bleue... Un texte merveilleusement bien écrit et bouleversant qui rappelle le réalisme poétique du cinéma des années trente.