Les inconsolés (Minh Tran Huy)

note: 5Une héroïne entre deux mondes Nathalie bibliothécaire - 26 mai 2020

Le château d’Etambel a abrité l’une des plus belles histoires d’amour, tragique mais magnifique. Aujourd’hui, il ne reste plus grand-chose [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle
 

Facebook L'Empreinte


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Blue velvet revisited (Tuxedomoon)

note: 5Mélange de classique, de jazz et de musique électronique Julie, bibliothécaire - 26 avril 2016

Trente après le Blue Velvet de David Lynch, Peter Braatz ressort les images du tournage et réalise un documentaire sur le film. Ce sont les groupes Tuxedomoon et Cult With No Name qui sont chargés de la bande originale. En résulte un album instrumental, savoureux mélange de classique, de jazz et de musique électronique ("Until the Robins Come" : où un sax côtoie une musique électronique douce et sobre). L'ambiance générale est sombre ("Franck") et mélancolique comme sur "Lumberton" avec son magnifique duo piono/violon, et "Don" avec sa très belle mélodie, également au violon et piano. Album à découvrir, où la musique se fait sensible et poignante.