Critique

 

De parcourir le monde et d'y rôder (Grégory Le Floch)

note: 4Schmilblick Bastien - 29 septembre 2020

Une intense quête jalonnée de sentiments terribles et merveilleux, aussi digressive et poétique qu'un rêve permanent. De cette outrancière et absurde aventure, on rit beaucoup et on se réveille un peu étourdi par la virtuosité de l'écriture. Musique conseillée pour la décantation du récit : Tumour de Lizzy Mercier Descloux