Flipette & Vénère (Lucrèce Andreae)

note: 5Deux soeurs, deux vies...une excellente BD Solange, bibliothéca - 30 juin 2020

Au travers de quelques trois cent pages colorées, nous assistons à l’incursion de Clara, une photographe en devenir, dans la [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle
 

Facebook L'Empreinte


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

La terre des fils (Gipi)

note: 5Magnifique Maryjo, bibliothécaire - 27 septembre 2017

La sortie d'une nouvelle BD de Gipi est toujours pour moi une bonne nouvelle. Dès la première page, le dessin âpre et tellement expressif de Gipi m'a envouté. Les maîtres mots de ce récit sont ; mémoire, écriture et transmission.

Après la fin du monde, un père survit tant bien que mal avec ses deux fils. Il ne leur a rien raconté sur la vie d'avant l'apocalypse. Il ne leur a pas appris à lire ou à écrire. Tout ce qu'il veut inculquer à ses fils c'est à survivre dans un monde en totale déliquescence. Pas d'amour, pas de gestes tendres, juste une brutalité quotidienne, des coups et des avertissements pour leur éviter la mort qui rode. Mais, les deux garçons grandissent et se posent de plus en plus de questions, n'hésitent pas à transgresser les règles du père.

C'est un récit qui m'a beaucoup touché. Il est comme le dessin, âpre, dur, violent, impitoyable et malgré tout entre le besoin de savoir ce que leur père cachait et l'envie de survivre émerge une petite étincelle d'espoir que les choses peuvent changer.