Flipette & Vénère (Lucrèce Andreae)

note: 5Deux soeurs, deux vies...une excellente BD Solange, bibliothéca - 30 juin 2020

Au travers de quelques trois cent pages colorées, nous assistons à l’incursion de Clara, une photographe en devenir, dans la [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle
 

Facebook L'Empreinte


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Oeuvre non trouvée

note: 5A découvrir Maryjo, bibliothécaire - 2 mars 2016

1969. Secrétaire d’Ernest Wright au département de psychologie à l’université de Wellspring en Californie, Judith “Denny” Denham a trente ans, elle est grosse, criblée de tâches de rousseur et porte des chemises d’homme. Et pourtant, elle combine les titres : “secrétaire efficace, maîtresse disponible, meilleure amie de l’épouse..

Livre très bien écrit. J’ai plongé dans l’univers qu’offrait David Leavitt à ses lecteurs. Apparemment, l’auteur nous livre un récit lisse, sans grosse surprise, mais sous-jacent, pointe deçi delà ironie, humour noir, acidité corrosive etc. Sous nos yeux David Leavitt décortique les us et coutumes du milieu universitaire américain.
Les héros de ce roman ne m’ont pas laissée insensible. Qu’on les aime ou qu’on les déteste, et cela à tour de rôle, les Wright and Co sont des personnages marquants. J’ai à nouveau beaucoup apprécié le style de David Leavitt que j’avais découvert avec “Tendresses partagées” et “A vos risques et périls”. A découvrir.