La lettre d'amour interdite (Lucinda Riley)

note: 4la lettre d'amour interdite Brigitte - 23 juillet 2020

Un récit prenant. Les histoires dans l'histoire font que j'ai mis un moment avant de comprendre l'entièreté du "secret". [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle
 

Facebook L'Empreinte


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Feed the fire (Promise and the Monster)

note: 5Billie Lindahl alias « Promise & The Monster » Julie, bibliothécaire - 24 juin 2016

Dès le premier morceau "Feed the fire", on est ensorcelé par les mélodies douces et planantes ainsi que par la voix de la jeune suédoise multi-instrumentiste Billie Lindahl, qui se cache derrière « Promise & The Monster ». Chaque morceau est une réussite ("Apartment song", "The weight of it all") : brillant mélange de mélodies pop alliées à la voix cristalline et envoûtante de l'artiste, le tout agrémenté d'un peu d'électro... L'ambiance générale n'est ni triste, ni joyeuse mais étrange. Ces ballades magiques nous emportent... En attendant un quatrième album !