Le bateau de Thésée n° 1 (Toshiya Higashimoto)

note: 5Excellent ! Caro, bibliothécaire - 14 février 2020

Tout d’abord, je dois dire que la qualité du dessin de ce manga est incontestable : les décors bien sûr [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

La chaleur (Victor Jestin)

note: 5Percutant Guy, bibliothécaire - 18 décembre 2019

Léonard, jeune homme âgé de 17 ans s’ennuie dans la chaleur de l’été. Il est au camping dans les Landes avec ses parents, son frère et sa sœur. Introverti, mal dans sa peau, étranger au monde qui l’entoure, il n’arrive pas à s’amuser et encore moins à aborder les filles. Pourtant Luce lui plait mais il ne peut pas lutter contre Oscar, le beau gosse qui l’a embrassée. Aussi, lorsqu’il aperçoit Oscar ivre mort en train de s’étrangler avec les cordes d’une balançoire, il assiste à cette scène sans lui porter secours. Pire, il va même déplacer le corps et l’enterrer sur la plage ! En 17 ans, Léonard n’a pas fait de grosse bêtise, là il rattrape le temps perdu ! La culpabilité va-t-elle le conduire à se dénoncer ? La force de ce court premier roman réside d’abord dans l’écriture qui est fluide et percutante. Le rythme soutenu nous pousse à ne pas lâcher le livre, à savoir comment il va finir.
Victor Jestin restitue à la perfection la psychologie de son personnage et la charnière dans la vie que constitue l’adolescence. Cette alternance entre légèreté et gravité rythmée par les pulsions sexuelles est très bien rendue. L’atmosphère artificielle de fête qui règne dans le camping complète à la perfection ce tableau mélo dramatique.