Une maternité rouge (Lax)

note: 5Un migrant culturel Lila, bibliothécaire - 5 novembre 2019

Au Mali en fuyant les djihadistes, le jeune Alou découvre, une statue « une maternité » dans un vieux baobab. [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Oeuvre non trouvée

note: 3Phobie Maryjo, bibliothécaire - 9 février 2016

C'est le sujet qui m'a intéressé car les personnes qui souffrent de phobie éprouvent de réelles difficultés à vivre leur vie le plus normalement possible. Ici, on a une personne qui se lave les mains au point de les faire saigner, qui ne touche jamais une poignée de porte à mains nues, qui ne prend jamais les transports en commun, qui ne peut pas entrer dans une librairie pour acheter un livre, qui ne boit ou ne mange rien qu'il n'ait pas fait lui-même... bref, c'est une phobie de plus qui gâche la vie de ceux qui la subissent et en faire le sujet d'un manga je trouve ça vraiment intéressant. D'ailleurs, même si c'est un yaoi, l'histoire d'amour entre ces deux hommes, même si elle fait partie du processus de guérison, est secondaire. Ce n'est sans doute pas le meilleur manga (et encore moins yaoi) que j'ai lu mais il lève un tabou sur une phobie méconnue et ce n'est déjà pas si mal finalement.