Mendiants et orgueilleux (Albert Cossery)

note: 5Génial ! Bastien, discothécaire - 20 mai 2020

Polar désinvolte dans les bas-fonds du Caire des années 50, on trouve dans ce livre merveilleux la drôlerie hallucinée d’un [...]

Nous suivre

Facebook Médiathèques Valence Romans Agglo


Facebook Médiathèques Valence


Facebook Passerelle
 

Facebook L'Empreinte


Facebook Flickr commons

Partager "Nous suivre" sur facebookPartager "Nous suivre" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Navettes (Baron Rétif & Concepcion Perez)

note: 5Embarquement pour un voyage électro Julie, bibliothécaire - 30 juillet 2016

Embarquement immédiat avec "Navettes" pour un voyage électro aux influences funk, soul et hip-hop. Le disque est présenté comme "la bande son imaginaire d'un bateau-navette qui diffuse sur son pont durant la traversée une sorte de petite funk discoïde (...) La seconde moitié de l'album s'écoute dans une navette spatiale aux confins d'un hyper-espace". L'album regorge de détails, de boucles lancinantes... Quelques invités apparaissent : des rappeurs ("Kamoulox") et un chanteur soul ("The Grave"), qui apportent une autre dimension aux morceaux. Le duo déjanté n'hésite pas non plus à sampler des chants d'oiseaux ("Les Oiseaux") pour un résultat étonnant ! Premier album réussi pour le duo électro français, on attend la suite.